Logo

http://pecheenkayak.fr/forum

Nous sommes le Mer Aoû 12, 2020 1:45 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 28 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Dim Mai 30, 2010 9:09 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 16, 2006 10:04 pm
Messages: 5272
Localisation: cherbourg, st malo et partout ou il y a de l'eau
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
Comme prevu, la meteo n'etait pas au top. On avait prevu de rentrer ensemble (voir post de franklin plus le briefing du matin ). Au lieu de ca, on est parti par des petits groupe qui ont rapidement eclaté et du coup certains se sont retrouvé a la derive, seul et fatigué. Heureusement la mer n'etait pas mauvaise meme si ca faisait un joli vent + courant d'ou la derive importante. En cas de dessalage, ca aurait pu partir en vrille rapidement. Le fait de deriver n'est pas tres grave en soi tant qu'on reste en securité et c'est pas le cas d'un kayakiste seul et fatigué.

Le fait de rester en groupe me parait primordial, ca permet d'aider celui qui est le moins en forme, d'assurer une recuperation plus efficace. Avec bertrand, didier ,on a fait kayak balai avec les derniers qui rentrait, on a fini par aider les kayak qui avait le plus de difficulté. Apres, peut etre faut il limiter la taille des groupes avec comme but de rester groupé par petit groupe... Je remercie d'ailleurs ceux qui ont assuré ou remorqué les kayakistes les moins en forme.
Bertrand me faisait aussi remarquer qu'on aurait peut etre du faire la traversée aller de maniere groupé pour donner l'exemple. Certainement vrai.

L'autre point est l'entrainement et la capacité a sortir dans ces conditions physiques. On avait laissé chacun responsable de savoir sil il etait capable de sortir dans ces conditions. On ne peut que constaté que l'envie d'aller a bréhat etait bien trop forte pour certains qui le samedi soir me disait avoir fait seulement qq sortie cette année et ne jamais sortir dans ce genre de conditions.

Ce post ne va peut etre pas plaire a tout le monde mais je peut vous dire que je me suis rarement posé autant de question a propos du forum. Pour info, ces conditions etait tres loin des conditions que j'avais rencontré a etretat avec fred. Je trouve que l'aspect sécurité est largement sous estimé par une partie des pekeux meme si personne n'est a l'abri d'un coup de barre ou d'une mauvaise estimation.

Avec le nb de nouveau praticants, souvent impatient d'en decoudre, c'est l'avenir des sorties PEK qui se joue et sachant que c'est les rencontres qui font vivre les forum...

J'espere que vous avez compris que le but de ce post n'est pas de polemiquer mais bien de tirer des lecons pour q'on puisse continuer a se faire des rencontres. Je souhaiterais avoir vos avis sur les points evoqués.


++

_________________
Pour prendre du poisson, va à la peche.

RTM oceanic
Hobie kayak Adventure


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 03, 2010 7:52 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 28, 2007 10:48 am
Messages: 860
Localisation: le havre / Louannec (22)
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
Guillaume je suis très content que tu es ouvert ce post : d'abord parce que tu es modérateur du forum et très posé (contrairement à d'autres dont je fait parti! :roll: ) et tu fais un bon résumé.
C'est un sujet qui me permet d'exposer mon point de vue et un grand coup de gueule:

J'en ai marre de ce marketing qui fait croire que la PEK c'est facile à la portée de n'importe qui sans entrainement.
Fred l'a déjà évoquer à juste titre c'est et restera difficile au moins physiquement.
C'est pour cette raison que je suis contre les moteur électrique , on a le même cas en plongée avec les scooters sous marin électriques , ce n'est pas que l'engin en lui même est mauvais mais les gens pensent que çà permet d'"éviter " l'entrainement physique et c'et une grosse connerie et on va au devant des accidents.

Il faut s'entaîner , faire des randonnées , faire de nombreux dessalages , apprendre à naviguer à contre courant (toujours au départ pas au retour!!) apprendre à naviguer dans les vagues (après l'acquisition d'une certaine expérience) dans le vent
APPRENDRE la navigation et la mer : courants , météo ,effet de cap de goulet , contre courant etc...

Beaucoup trop de gens voyant les résultats des PEKeux foncent acheter un kayak et pêcher : erreur on s'entraîne d'abors à faire du kayak et après ,quand on se sent à l'aise qu'on a appréhender différentes situations on pêche.

J'ai la chance d'habiter au bord de la mer ,d'être passionné de nautisme depuis près de 45ans (j'en ai 53) ,de travailler dans le domaine maritime ,de passer entre 100 et 150 jours sur l'esu (windsurf,kite, kayak et voilier) et j'en apprends encore , je découvre de nouvelles situations.
Pas plus tard qu'hier , j'ai constaté que la digue d'Antifer provoquait un contre courant dés le cap d'Antifer (3km plus loin)
et malgré le vent de dos je n'avançais plus alors que c'était la descendante et que d'Etretat au Tilleul je dérivait vitesse grand V.Par contre bonjour les vagues (vent contre courant)

Alors les gars (surtout les nouveaux) achetez un kayak rapide et marin et entraînez vous un maximum : condition physique et technique kayak , c'est dans un premier temps plus important que les techniques de pêche : faire bredouille ce n'est pas grave ,faire déclencher les secours oui.

Guillaume l'a fait justement remarquer , sur Etretat coin hyper poissonneux ,les conditions sont exceptionnellement clément et parfois en peu de temps elles deviennent très hard.

_________________
Kayak bois Shesapeak ,gonflables : Gumotex Solar 410 et Seawave


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 03, 2010 1:00 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 06, 2009 11:13 pm
Messages: 55
Localisation: Morlaix
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
Guillaume,
comme Yves, je pratique la mer depuis de nombreuses années (planche, bateau, kayak, plongée ..), et je pense qu'il faut toujours se garder une marge de sécurité et être conscient de ses possibilités.
Dans le cas de Bréhat cette année, il aurait peut être fallu être plus " sélectif " à la pause déjeuner et s'imposer un retour à la côte à l'étale de basse mer pour les kayaks les moins marins (dont je fait parti avec un Tempo), sachant que le risque vent + courant allait s'amplifier avec la montante. Le fait est que le petit groupe de 4 kayaks (Bergondin, Silverhand, moi ...), ayant traversé avant la venue du courant n'a pas eu de difficultés de cap.
Tu as dis a un moment, de prévenir si on souhaitait arréter avant (ce que nous avons fait), peut-être aurait-il été plus salutaire de prévoir réellement un retour groupé à l'étale pour ceux qui le sentait comme ça. L'effet de groupe aurait sûrement incité les moins "physiques" a se remettre en question sans se déjuger.
Cela dit, l'indiscipline du départ à 17h aurait pu se produire aussi à ce moment ! Là c'est de la responsabilité de chacun.
En espérant que cet épisode aura fait comprendre à tous que la mer est toujours la plus forte et qu'il n'aura pas trop entamé ton moral ni ta volonté de nous réunir pour ces journées qui restent magiques.

_________________
Bertrand
Zef29 - Morlaix - Tempo
---------------


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 03, 2010 2:58 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mar 20, 2007 12:43 pm
Messages: 1249
Localisation: Saint-Malo 35 Lancieux Locquemeau 22
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
je constate sur ce Brehat

le milieu

archipel avec bras de mer à traverser
coeff 85 avec 2 périodes de peche en plein jus
vent établi mer clapoteuse


dans ce groupe il y a plusieurs types de préparation

la capacité d'un groupe se définit par son maillon le plus faible plus le groupe est grand, plus il y aura des différences entre les plus faibles et les plus résistants
même par temps "calme" une session Brehat dépasse largement pour la majorité le temps consacré à une sortie pêche ordinaire pour la majorité des pécheurs ordinaires
si une sortie peche ordinaire ne demandera pas de préparation
a durée exceptionnelle préparation exceptionnelle ( brehat peut provoquer comme en montagne une sorte d'ivresse ( on ne voit pas le temps passer ) ( pourtant ce temps passé consomme de l'energie) )
pour avoir tester en milieu d'après midi la cote nord avec retour sous un grain plein vent de face , je savais exactement ce qui m'attendait pour la traversée retour
je suis redescendu tranquillement vers le point de rassemblement en me restaurant ( pain saucisson et beaucoup d'eau)

dans ce groupe il a y plusieurs groupe d'age

les jeunots qui ont une vitalité débordante
les adultes qui sont au sommet de la resistance
et les seniors comme moi qui ne peuvent plus compter seulement sur la résistance propre mais plus sur une utilisation raisonnée de leur capacité avec un temps de récupération plus long


dans ce groupe il y avait plusieurs type de kayak

de la plate-forme adaptée à la pêche au ponté ca fait de sacrés différences de rendement énergétique dans un retour avec clapot vent et courant contraire


dans ce groupe il y avait plusieurs type de propulsion
de la pagaie au drive en passant par la voile auxiliaire
rien que la différence entre une pagaie croisée et droite sur un tel retour peut faire la différence


pour avoir fait le retour en compagnie de pagayeurs dépensant de l'énergie contre le vent et à contrer la dérive alors qu'avec le drive sans forcer mon allure ( a mon age c'est plus possible sur une telle distance) j'ai fait un retour presque normal dans le sens ou l'effort physique est le même qu'en déplacement normal seul la vitesse était plus faible mais elle restais comparable aux pagayeurs
le rallongement de temps de traversée avec un effort de pédalage normal est plus facile à gérer qu'un pagayage demandant un effort inhabituel


pour un prochain brehat et pour pouvoir rassembler autant de diversité
insister et répéter avant le départ avec l'expérience de brehat 2010 sur

la difficulté de l'éloignement de brehat ( faut être capable d'en garder sous la semelle pour faire la traversée retour)
sauf pour les équipes constituées de "pro" organiser les paires en mêlant les gens d'expériences avec les bleus sur la base du volontariat
la difficulté de groupe l'émulation du groupe peut faire perdre de vue accumulation de l'effort on passe d'un cailloux à l'autre comme les copains mais le copain est peut être avec un kayak plus performant avec une propulsion plus performante ou un jeunots
la difficulté d'une journée de peche de 10h ( faire prendre la mesure de l'énergie consommée ) ( avoir une alimentation et une hydratation régulière , la fringale apres une partie de peche normal quand on est a terre est plus facile a gérer qu'un fringale pendant la traversée retour)
la traversée groupée au départ c'est plus du convivial

la traversée retour groupée oui si
oui pour une gestion des gens en difficulté mais il faut ouvrir une sortie de secours
proposer la possibilité d'un retour en mini groupe en 3/4 de journée ( je suis près a en assurer le convoyage contre un point de challenge :D ) pour permettre a ceux qui n'ont pas la condition physique et qui fatigueraient en attentant le retour groupé de pouvoir faire une traversée en sécurité


lancer ce sujet est salutaire en prenant des directives claires pour définir un règlement qui s'impose à tous
il y a 2 façons de faire brehat
en petit comité avec beaucoup de liberté ( même avec la règlementation de peche :mrgreen: )
et le challenge pek brehat est ses contraintes de groupe qui sont la contre partie normale de tel rassemblement mais il y a tellement de convivialité autour qu'elles en deviennent facilement acceptables

_________________
mirage adventure
secteur saint malo /lancieux toute l'année
secteur locquémeau pour les vacances


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 03, 2010 3:21 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Mai 03, 2010 8:02 pm
Messages: 31
Localisation: brest et dinan
je n'ai pas fait bréhat, pour une simple et bonne raison c'est que je ne sais pas si j'en serais capable, car je débute.
et ne veux pas être un boulet pour les gens confirmé, maintenant en lisant vos post cela confirme un peu ce qu'il faut être bien préparer.
Maintenant je voudrais savoir à partir de qu'elle distance en randonnée serais je en mesure de participer à vos rassemblement pour enfin apprendre quelques technique de pek.
A savoir que pour l'instant je fais entre 10 et 15 km par sortie sur 2h en balade en rade de brest a contre courant la plupart du temps. Pour les sorties pek je pose l'ancre de temps en temps mais n'est jamais fais plus de 4 h d'affilées.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 03, 2010 3:49 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mar 26, 2008 1:03 pm
Messages: 454
Localisation: Presqu'île de Rhuys 56
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
J'avais quelques remords de ne pas être venu mais à vous lire je n'en ai plus !
Je n'avais fait que 3 sorties depuis la reprise ( cause temps et météo )... Je pense qu'à Bréhat un coeff <80 me parait nécessaire pour être accessible au plus grand nombre.

Peut-être un "retour" serait envisageable dans des conditions plus clémentes

@ +

_________________
"Quand les goélands ont pied, il est temps de virer"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 03, 2010 4:39 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mar 19, 2009 8:32 pm
Messages: 418
Localisation: Morlaix Finistère nord
Comme Bertrand, je navigue depuis (très ) longtemps, j'ai commencé par le dériveur à 15 ans, puis croisière, plongée, nage avec palmes.. et j'ai 50 ans.
J'ai donc une certaine expérience du milieu marin, pourtant je suis m'en méfie toujours.

Je pense que quand on n'a pas eu l'occasion d'acquérir du sens marin et qu'on commence par la pêche en kayak, il faut se garder une grande marge de sécurité.

Je ne suis pas du tout sûr par exemple que tous les participants connaissaient la marche à suivre par vent ou courant traversier: viser plus haut que le point d'atterrissage prévu, sinon on se fait embarquer et on finit bout au vent et très loin.
J'ai eu l'impression que certains ne comprenaient pas de quoi on parlait sur ce point.

Est-ce qu'il n'aurait pas fallu prévoir un retour dès midi , ou plutôt à l'étale de basse mer? Au vu du bulletin météo ça aurait sans doute été plus raisonnable compte tenu de l'hétérogénéité des bateaux et des niveaux.
Nous savions tous que le retour serait délicat.

Concernant le regroupement j'étais au point de rendez-vous 1/2 avant, il n'y avait personne.
à l'heure dite nous étions très peu nombreux, il a fallu attendre presque une heure avant que tout le monde n'arrive. C'est vrai que ce manque de discipline aurait pu nous coûter cher, en une heure tout change.

En me relisant je me trouve un peu donneur de leçons, pourtant je ne suis pas fier de mon retour: j'ai hésité un moment à aller chercher un kayak que je voyais au loin, mais comme je n'étais pas sûr d'arriver à le remorquer j'ai continué mon chemin, pas très courageux, même si on était tous fatigués.

Il aurait peut-être fallu constituer des petits groupes identifiés, qu'on sache de qui on était responsable.

Un dernier point qui me semble important: l'appréciation du danger. Débarquer loin du point visé, c'est chiant mais pas grave.
Ce qui est dangereux, dans la plupart des cas, c'est de paniquer parce les choses ne se passent pas comme prévu.

Il restait encore la ressource d'attendre sur Bréhat l'étale de pleine mer, la mer aurait été plus plate et le courant plus faible.

Pour finir je comprends bien les interrogations de Guillaume, avec un groupe aussi important et disparate on ne maîtrise plus rien.
Mais comment faire? Sélectionner et limiter les participants, sur quels critères ?

En tout cas je pense que les participants de cette année (moi y compris bien sûr) auront un comportement plus responsable la prochaine fois.

Et merci à Guillaume d'aborder ce sujet aussi sereinement.

_________________
kayak ponté Belouga


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 03, 2010 4:48 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Mar 20, 2010 10:45 am
Messages: 222
Localisation: Saint Quay Perros
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
bonjour à tous, perso je n' ai pas participé au rassemblement à bréhat, tout simplement parce que je voulais faire mon expérience tout seul ou en petit groupe pour cette année. Je voulais intervenir parce que quand on parle de pek, on parle souvent de notre "bateau", mais bon faut pas oublier que notre moteur il est pas mécanique :P :mrgreen: en bref la pek c' est avant tout un sport avant d' être un loisir, ce qui veut dire que pour pratiquer notre sport en toute sécurité il faut d' abord s' entrainer et ensuite se fixer des limites météo et d' état de la mer.
Actuellement j' en suis à une bonne trentaine de sortie cette année depuis janvier entre randonnée et pêche.
Pour répondre à boisse, perso sur 8h ou 10h je fais entre 10 et 15km aussi donc c' est à toi de voir, si tu poses l' ancre en plus tu ne feras pas autant de km que moi qui pêche en dérive.
à plus sur l'eau

_________________
prowler ultra 4.3


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 03, 2010 6:06 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Juil 04, 2008 9:24 am
Messages: 66
Localisation: Bangkok / Thailand
D'un point de vue kayakiste je croit pas que juger des aptitudes maritimes sur la vitesse et longueur de vos sortie soit vraiment réaliste. Encore plus en PEK


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 03, 2010 6:15 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Fév 24, 2010 12:52 pm
Messages: 2750
Localisation: PLOUHINEC ( morbihan)
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
Mon expérience :

Eh bien en toute franchise, sans me la péter, c'est pas mon style, j'ai trouvé ce retour étonnamment facile...j'avoue même avoir été étonné des problèmes survenus pour certains d'entre nous, mais il y a de bonnes et simples raisons à celà....
D'une part nous étions à 4 kayak, Bernard et Christine( bergondin ), Bertrand (zef29), Alain ( alain.lff29) et Hélène et moi. D'autant plus que bernard et bertrand étaient là l'année dernière, ce qui est rassurant ; car si le physique est important, le mental l'est également.
D'autre part, élément primordial, nous avons très largement anticipé la dérive en démarrant le retour par le sud-ouest de l'archipel et en visant plus à l'ouest que l'endroit où nous devions accoster, comme Guillaume nous l'avait indiqué....
De plus à la fin de l'étale, début de montante, le vent était moins violent qu'une heure après...une chance pour nous, qui n'étions plus motivés pour pêcher dans ces conditions difficiles. Nous décidâmes donc d'appeler Guillaume afin de le prévenir de notre projet de retour.
Je crois aussi que contrairement à ce que beaucoup pourraient croire, le biplace dans ces conditions est une chance car pagayer à deux dans ces conditions aide beaucoup...et ma pagayeuse n'est pas avare d'efforts! J'ai aussi la chance de pouvoir compter sur une bonne force dans les bras de part mon métier physique.

Je crois qu'à l'avenir, si, comme je l'espère, ce challenge perdure, il faudrait qu'à la pause de midi, on discute tous ensemble de la stratégie à adopter pour le retour, en fonction des vents, de la marée, des courants qui en découlent...et que ceux qui savent, exposent leurs vues à cette occasion en attirant l'attention de TOUS....même des plus distraits. Rentrer par petits groupes, avec au moins un expérimenté, me semble faisable et efficace....
A vous les studios....

_________________
TEAM KGB
prowler elite 4.5 et malibu 2xl
Running with the devil
Bilderberg...mais qu'est ce donc....
http://www.fishingvictim.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 03, 2010 7:34 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avr 03, 2010 12:53 pm
Messages: 287
Localisation: Lorraine et Normandie
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
Bonjour a tous,

Je suis très intéressé par ce type de sortie quand la prochaine ?

Bravo pour l'analyse et merci pour le debriefing ça donne une bonne idée.

_________________
Klargo HPA


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Lun Juin 07, 2010 7:37 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Jan 08, 2008 8:58 am
Messages: 1204
Localisation: Côte Basque
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
zef29 a écrit:
Guillaume,
Dans le cas de Bréhat cette année, il aurait peut être fallu être plus " sélectif " à la pause déjeuner et s'imposer un retour à la côte à l'étale de basse mer pour les kayaks les moins marins (dont je fait parti avec un Tempo), sachant que le risque vent + courant allait s'amplifier avec la montante. .



Pour ma part retour assez facile pourtant parmi les derniers... c'était un peu long car il fallait lutter contre la dérive par contre aucune crainte ressentie même si je dois avouer que je ne me sentais pas forcément à l'aise dans ces conditions. Pourtant, je navigue avec un tempo... qui n'est pas l'un des moins marins!!! Il y a des modèles de kayaks bien pires...
Là je ne vise personne!
Mais bon, alors que je n'étais qu'à une centaine de mètres du camping Guillaume, qui remorquait déjà, m'a alerté sur la situation de kayaks bien plus bas dans le chenal vers lesquels je me suis rendu. Je me sentais fatigué mais largement capable de remonter le jus et le vent et au pire de tenter de remorquer un kayak.
Pour en avoir rapatrié un kayak échoué dans les rochers à 200m de l'embarcadère contre le vent et le courant... je dois avouer que je trouvais mon kayak nettement plus marin que celui que j'ai ramené et j'avoue que je ne sais pas si j'aurai fait mieux en traversant avec le même équipement. En tout cas je me serai arraché les bras!
On m'aurai dit à midi de rentrer car je navigue sur un tempo... alors que d'autres peuvent rester... je crois que ça aurait été mon dernier challenge!
Pour moi, il faut s'adapter aux plus faibles... c'est ou tout le monde ou personne!
Par contre que pendant le repas on propose de raccompagner ceux qui seraient fatigués ou qui ne se sentent pas capable de lutter contre un courant et un vent plus soutenu... je pense que cela aurait été une bonne idée. Il faut reconnaître tout de même que les experts de Bréhat étaient absents et que ce n'est pas forcément aisé de juger les conditions d'un site que l'on ne pratique pas régulièrement.
Bréhat, c'est vraiment un site difficile, avec de très forts courants par endroit et quelle que soit la direction du vent, on est toujours exposé. L'an dernier j'avais fait le tour de l'île par beau temps et au niveau du phare du Paon aucun courant n'est à sous-estimer même sans vent!
Comme leçon à tirer... ben mieux définir les groupes afin que personne ne reste seul...
Je pense qu'il n'y a rien à reprocher à personne, aucun accident n'est arrivé et tout le monde est rentré.
Perso, pour moi, même si j'ai pris du plaisir à pêcher; je n'aurai pris aucun plaisir sur le kayak ce jour là.
L'an prochain, ce ne sera peut-être pas un challenge à Bréhat... Ou alors peut-être un site de repli plus calme sera prévu en cas de conditions difficiles.

_________________
Le Pays-Basque l'hiver c'est la Bretagne au mois d'Août.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 10, 2010 12:27 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Jan 18, 2009 7:16 pm
Messages: 1817
Localisation: Brest
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
Le challenge PEK à Brehat a été créé à un moment ou la PEK était encore une discipline de pionniers. J'imagine que la plupart avait déjà une expérience de kayakistes avant de se lancer dans la PEK. Vous étiez donc un noyau dur de pratiquants avertis.
La PEK a explosé ces 2 dernières années avec des gens (comme moi) qui avant d'être kayakiste étaient des pêcheurs du bord ne connaissant pas bien les rudiments de la mer.
Le challenge PEK à Bréhat étant ouvert à tous et prenant de plus en plus d'ampleur, je pense qu'il va falloir songer à la possibilité d'annuler le challenge en cas de temps douteux.

_________________
RTM Disco
Fresh and Salt water
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 10, 2010 6:21 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Mar 26, 2007 10:27 am
Messages: 1433
Localisation: Cotentin Power
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
clement29 a écrit:
je pense qu'il va falloir songer à la possibilité d'annuler le challenge en cas de temps douteux.


Je pense plutôt qu'il faut faire prendre conscience aux "néophytes" de leur responsabilité. L'accent avait pourtant été mis avant la rencontre je crois sur les capacités de chacun à s'autogérer.

Ce n'est pas normal d'entendre, au retour, des gens dire que d'habitude ils ne sortent pas par des conditions pareilles.

_________________
If it swims, it will take a fly


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Analyse et retour d'expérience du retour delicat de brehat
MessagePosté: Jeu Juin 10, 2010 7:26 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Juil 04, 2008 9:24 am
Messages: 66
Localisation: Bangkok / Thailand
clement29 a écrit:
Le challenge PEK à Bréhat étant ouvert à tous et prenant de plus en plus d'ampleur, je pense qu'il va falloir songer à la possibilité d'annuler le challenge en cas de temps douteux.


Challenge? officielement c'est pas juste une bande de copain qui se retrouve pour faire de la pêche ensemble :?:
Vue comme sa le message de Guillaume prend une autre dimensions, enfin surtout pour lui admin du forum.


Pour la comparaison, sur le forum kayakdemer.eu, ils ont comme vous commences a organiser des rencontres entre internautes, et principalement un événement annuel un peu comme c'est fais avec Brehat. Ils ont finis pour monter une association afin d'être couvert... Vous pouvez parcourir tous les sujets sur le forum en question.


Fabien


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 28 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com