Logo

http://pecheenkayak.fr/forum

Nous sommes le Mar Nov 19, 2019 5:23 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Jeu Déc 30, 2010 9:10 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Déc 18, 2009 11:01 am
Messages: 1014
Localisation: cherbourg
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
Qui veut se dévouer pour recouvrir sa coque de peau de requin...?
C'a va vite ces bestioles la et pourtant c'est pour le moins rugueux...j'aurais tendance a penser que la glisse du PE est meilleure que le gel coat...la fameuse "couche limite" qui entre en jeu dans tout écoulement...
comme guillaume je crois le tempo le plus rapide en eau calme

_________________
Tempo , sea rover (Point 65N ) et shoreline XL


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Jeu Déc 30, 2010 9:23 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Sep 27, 2008 12:40 pm
Messages: 4868
Localisation: LE RELECQ KERHUON 29
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
manu47320 a écrit:
Apres la vitesse de pointe depend egalement des bras :wink:


beaucoup des réponses données ne mettent en avant que les qualités intrinsèques des flotteurs, mais sur le problème posé par brak, une pointe de vitesse sur une courte distance et pour un laps de temps limité, les qualités physiques du pagayeur feront la différence, il faut travailler ses abdos et ses bras pour pêcher la bonite :lol:

_________________
testeur alboran galaxy kayak
Free Kayak Fishing 2014
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Jeu Déc 30, 2010 2:07 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Déc 16, 2010 10:17 am
Messages: 95
Localisation: Brest
manu47320 a écrit:
... ce que cherche à savoir Michel.


Ah bon ? :wink:

Puisqu'il faut poser une question :D : Et la place de la rigidité de la structure ?

Certains constructeurs mettent cet argument en avant pour expliquer la vitesse. Ici même j'ai lu que la rigidité était un facteur qui faisait préférer l'Ultra et l'Elite aux autres prowlers... A priori, dans ce cas les structures en fibres devraient représenter un "+".

Après il y a tellement de facteurs à prendre en compte (surface de contact, formes et déformations, pressions atmosphériques, les poids, le temps, la pagaie, la technique, le bonhomme, etc.).. je pense que c'est une question d'équilibre qui passe avant tout par des essais non ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Dim Jan 02, 2011 11:25 am 
Hors ligne

Inscription: Sam Oct 30, 2010 9:47 am
Messages: 12
Localisation: sud est
la cadence de pagayage ,( ou le rythme) , ne donne pas une idée de la poussée sur la pale ce qui fausse les données ..
le type de pale joue aussi beaucoup sur le rendement , a la façon d'un braquet de vélo ...
le poids intervient également pour beaucoup dans l'accélération , l'inertie jouant contre celle ci . une fois lancé ce phénomene s'estompe ;)

pour la glisse du polyester en comparaison d'un PE tout a été dit et rien n'a jamais été prouvé , si ce n'est que de grosses déformations de carene peuvent influer sur la vitesse , les vitesses d'évolution du kayak étant si faibles , le glissement eau / eau semble par contre écarté je pense 8)

la pagaie reste l'hélice du kayak et sa coque sa portance , reste que le moteur est bien l'humain qui pousse sur les pagaies
et la puissanc ed'un moteur améliore bien des choses :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Dim Jan 02, 2011 11:32 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 16, 2006 10:04 pm
Messages: 5272
Localisation: cherbourg, st malo et partout ou il y a de l'eau
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
En poussant le raisonnement plus loin, pour exploiter a fond le moteur, il faut un bon carburant... Pour les gars du sud ouest, regime, pates, riz, bananes, cereales. Du coup, les patés Lou Gascoun :wink: , foies gras de canard et autres confit, vous pouvez les deposez en Bzh ou en Normandie, ici , on a pas besoin de faire des vitesse de pointes

:mrgreen: :mrgreen:

++

_________________
Pour prendre du poisson, va à la peche.

RTM oceanic
Hobie kayak Adventure


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Dim Jan 02, 2011 12:22 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juil 17, 2010 7:03 pm
Messages: 455
Localisation: dol de bzh
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
Tu connais çà ? http://www.youtube.com/watch?v=uO54ZvDwt18&feature=&p=9BBA470CD67283BA&index=0&playnext=1


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Dim Jan 02, 2011 12:46 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Déc 16, 2010 10:17 am
Messages: 95
Localisation: Brest
Sans compter le coef de pénétration dans l'air du pagayeur et le rapport entre son poids et sa puissance. Les haricots-verts chauves à la musculature efficace ridiculiseront forcément les bombonnes coiffées comme des beatniks, quelque soit le kayak !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Dim Jan 02, 2011 2:02 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Fév 24, 2010 12:52 pm
Messages: 2750
Localisation: PLOUHINEC ( morbihan)
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
En effet on parle souvent légitimement de l'hydrodynamisme de la coque, mais c'est évident que l'aérodynamisme du bonhomme qui est dessus a son rôle aussi....sans parler de la puissance et la technique du pagayeur qui sont fondamentales aussi bien sûr....moi je suis plutôt grand haricot vert à la touffe de beatnik, :lol: mais je me vois pas trop sur ma péniche avec un casque de ski de vitesse! :mrgreen:

_________________
TEAM KGB
prowler elite 4.5 et malibu 2xl
Running with the devil
Bilderberg...mais qu'est ce donc....
http://www.fishingvictim.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Dim Jan 02, 2011 3:07 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Déc 16, 2010 10:17 am
Messages: 95
Localisation: Brest
silverhand a écrit:
moi je suis plutôt grand haricot vert à la touffe de beatnik, :lol: mais je me vois pas trop sur ma péniche avec un casque de ski de vitesse! :mrgreen:


Et bien tu devrais ! Sinon tu as aussi le bonnet de bain rose fluo qui présente le triple avantage de réduire la prise de la touffe au vent, de garder les oreilles au chaud et d'apporter une visibilité que toute personne soucieuse de sa sécurité adoptera sans réserve. Attention cependant : il convient, sur les photos de CR, de bien préciser où tu te situes par rapport à ta bombette, histoire d'éviter la confusion.

Ravi d'avoir pu participer à la discussion en apportant à la théorie une part d'empirisme appréciée à sa juste valeur.

Je :arrow:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Dim Jan 02, 2011 4:06 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Oct 30, 2010 9:47 am
Messages: 12
Localisation: sud est
si on considere un vent de face de 10m/s soit 36km/h , la trainée aérodynamique de l'ensemble d'un ( gros ) corps assis dans son kayak exposé au vent de face serait égale a 25N
soit 2,5kilogs en arrondissant ;)

le profilage du casque a cette vitesse doit faire gagner quelques grammes tout au plus :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Dim Jan 02, 2011 5:00 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Déc 16, 2010 10:17 am
Messages: 95
Localisation: Brest
Tu devrais savoir que le poids de certains kayaks n'a rien à voir avec leur vitesse sur l'eau. Il ne s'agit pas de savoir combien de grammes sont gagnés, auquel cas on pourrait aussi vendre son âme au diable pour gagner 21 grammes. Nous interrogeons la pénétration de la forme dans l'air.

Un père dodu peut avoir l'avantage sur un jeune coq si les bourrelets sont bien répartis et donnent à son abdomen une forme aussi proche que possible de la goûte d'eau. Je plains les pov' malheureux qui opposent à l'air un mur d'abdominaux.

On progresse, nous avons déjà rassemblé une liste de variables qui, sans être exhaustive, montre le sérieux des investigations des PEKeurs, toujours à la pointe du progrès en sciences. D'ailleurs on a beaucoup parlé des applications de la peau de requins, mais qu'en est-il de la chair de poule ? La période est propice à une étude approfondie... Des volontaires ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Dim Jan 02, 2011 7:01 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juil 17, 2010 7:03 pm
Messages: 455
Localisation: dol de bzh
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
Et si tu changeais de tabac ? :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Dim Jan 02, 2011 10:04 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juin 17, 2010 12:15 pm
Messages: 507
Localisation: Caen
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
Michel 29 a écrit:
Tu devrais savoir que le poids de certains kayaks n'a rien à voir avec leur vitesse sur l'eau. Il ne s'agit pas de savoir combien de grammes sont gagnés, auquel cas on pourrait aussi vendre son âme au diable pour gagner 21 grammes. Nous interrogeons la pénétration de la forme dans l'air.

Un père dodu peut avoir l'avantage sur un jeune coq si les bourrelets sont bien répartis et donnent à son abdomen une forme aussi proche que possible de la goûte d'eau. Je plains les pov' malheureux qui opposent à l'air un mur d'abdominaux.

On progresse, nous avons déjà rassemblé une liste de variables qui, sans être exhaustive, montre le sérieux des investigations des PEKeurs, toujours à la pointe du progrès en sciences. D'ailleurs on a beaucoup parlé des applications de la peau de requins, mais qu'en est-il de la chair de poule ? La période est propice à une étude approfondie... Des volontaires ?


En aérodynamique, ce n'est pas tant le bord d'attaque qui compte que le bord de fuite...
Et, pour la chair de poule, un objet lisse, lancé dans l'air, va moins loin qu'un objet rugueux ...
Tant pis pour les mouches!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Lun Jan 03, 2011 11:55 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Aoû 28, 2007 3:45 pm
Messages: 1719
Localisation: Penn ar Bed
Etes vous entrainé à la remontée après dessallage ?: Oui
Si un P15 sera indéniablement plus rapide qu'un P13, il y a aussi un autre élément à prendre en compte.
Je possède également un P13 et le changement de pagaie, de tube de tente à fibre truc carbone avec une vraie forme de pale et non plus de pelle à tarte, à augmenter ma vitesse de croisière et mon confort de pagayage.

_________________
La fin de la trêve, c'est le début du rêve !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: vitesse de pointe indispensable
MessagePosté: Lun Jan 03, 2011 1:25 pm 
Hors ligne

Inscription: Ven Avr 09, 2010 8:44 am
Messages: 66
Localisation: lancon de provence
si c'est pas indiscret elle ressemble a qoi ta nouvelle pagaie

possilbe d'avoir une fot ou un lien ? :D

car vu la place dispo dans mon garage :evil: , vais travailler ma facon de ramer pour augmenter ma vitesse


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com